San* vit seule près de Siem Reap dans une petite maison en bois. Sa fille âgée de 40 ans vit non loin de chez elle, avec sa propre famille. San est connue des habitants de son village, et pour cause ! Elle est la meilleure et la plus dévouée mère d’accueil du village!

“J’aime les enfants et je veux aider les plus vulnérables. Je vis seule ici et je ne travaille pas, alors quand j’ai entendu que Friends cherchait des familles d’accueil court terme, j’ai immédiatement déposé ma candidature.”

Après avoir mené plusieurs entretiens avec San, évalué sa situation et vérifié ses antécédents, nous avons décidé de l’intégrer à notre programme.

Forte de plus de six ans d’expérience et ayant reçu une formation poussée en techniques parentales pour les enfants ayant vécu traumatisme et négligence, elle sait créer un environnement rassurant et affectueux pour les enfants. C’est pourquoi nous lui avons confié Sreypich*.

Sreypich ou fille aux diamands…

Un matin, alors qu’ils se rendaient au travail en passant par la forêt proche des temples historiques d’Angkor Wat, des villageois ont entendu un enfant pleurer. En suivant la provenance du bruit, ils ont découvert un bébé à même le sol, sur un lit de feuilles, de terre et d’insectes. Le nourrisson était clairement un nouveau-né, abandonné dans la forêt juste après sa naissance, dans un état de santé critique.

Les villageois l’ont signalée auprès des autorités locales et ont directement appelé la hotline ChildSafe (opérée par Friends). Derrière ce numéro de téléphone, une équipe de travailleurs sociaux répond aux appels d’urgence 24h/24 pour s’assurer que des solutions sont apportées au plus vite aux enfants en situation de danger. Ils ont conseillé d’emmener le bébé à l’hôpital pour lui administrer des soins vitaux.
Une équipe médicale dévouée et talentueuse a pris en charge le bébé dès son arrivée et lui a sauvé la vie.

En moins de deux semaines, la santé de la petite fille s’était nettement améliorée. Pendant son séjour à l’hôpital, une des infirmières en charge l’a nommée Sreypich. Malheureusement, durant ses deux semaines à l’hôpital, l’histoire de Sreypich a été divulguée sur les réseaux sociaux, accompagnée d’images de ses blessures violant son droit à l’image et à la vie privée. Accusations et menaces dangereuses ont été proférées en ligne contre sa mère inconnue. 

Les villageois ayant trouvé Sreypich sont restés avec elle à l’hôpital pendant les deux semaines de traitement. Ils ont reçu la visite de nombreuses familles fortunées qui avaient entendu parler de Sreypich sur les réseaux sociaux et qui proposaient de les payer pour adopter l’enfant.
Certains leurs donnaient même de l’argent pour être autorisés à venir rendre visite à Sreypich. Lorsque Sreypich a été considérée apte à quitter l’hôpital, les villageois ont demandé une rançon de 10 000$ aux autorités locales pour leur remettre l’enfant.

Fortement opposés à de telles pratiques proches du trafic d’êtres humains et conformément aux politiques de protection de l’enfance les plus strictes, nous avons fermement refusé toute demande d’adoption contre paiement.
Nous avons cherché une famille d’accueil temporaire pour Sreypich et avons choisi San pour s’occuper d’elle en attendant que nous trouvions une solution permanente.

Grâce aux bons soins de San, Sreypich s’est rapidement rétablie.

Je prends soin de ses blessures, je fais bouillir de l’eau tous les jours pour lui donner une douche chaude, c’est bon pour les blessures. Je l’emmène à l’hôpital tous les mois pour un bilan de santé. Chaque fois, l’infirmière me donne également des conseils.”

 

Les yeux de San sont pleins d’amour pour Sreypich: “Elle est tellement mignonne. Elle est très éveillée et intelligente, elle aime beaucoup jouer. Je suis fière d’elle. Mes voisins disent qu’elle sera une fille très chanceuse.” 

Sith, notre coordinateur des réintégrations familiales suit son cas de très près. Il rend visite à San deux à trois fois par mois pour s’assurer que les besoins de Sreypich sont satisfaits. “San est une très bonne mère d’accueil. Elle a beaucoup d’expérience avec les enfants. Nous rendons visite à Sreypich plusieurs fois par mois pour nous assurer que tout va bien. Son histoire est incroyable. Elle avait 99% de chances de mourir, mais elle a survécu. C’est un miracle.”

Maintenant que Sreypich est entre de bonnes mains, il est temps pour notre équipe de retrouver sa mère biologique et sa famille, de mieux comprendre cet abandon et d’évaluer les besoins des parents afin de les réunir avec leur fille.

Dans un pays où le manque crucial de mesures sociales et de soutien familial a entraîné une augmentation du nombre d’établissements résidentiels non réglementés (orphelinats), nous nous efforçons de fournir à tous les enfants attention et affection que seul un environnement familial peut offrir.

Mais ce n’est qu’ensemble que nous pourrons avoir un impact significatif. Aidez-nous à offrir un foyer aimant à un enfant dans le besoin. 

Soutenez une famille d’accueil

You have chosen to donate 25.00€ monthly.

Select Payment Method
Personal Info

Donation Total: 25.00€ Monthly

* Les noms ont été modifiés pour protéger l’identité des bénéficiaires